Principes de créations

Réalisation Vidéo Guillaume Allaire

Kitsou Dubois est chorégraphe et chercheuse en danse, puisqu’elle explore des domaines expérimentaux (notamment l’apesanteur) dont elle extraie la matière chorégraphique de ses spectacles.
C’est la première chorégraphe au monde a avoir expérimenté la microgravité à bord de la Caravelle zéro G du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales français) en 1990.
L’expérience du vol a été fondamentale dans le sens ou elle s’est emparée du phénomène d’absence de gravité pour explorer des questions de perception : du mouvement, de l’espace, du temps, de la relation à la matière et à l’autre.
Pionnière dans cette recherche, elle s’est appuyée sur la recherche scientifique en microgravité, (notamment en neurophysiologie) pour mettre en place une méthode d’élaboration de sa propre matière artistique.  A partir de l’expérimentation et de l’observation, elle a développé une approche phénoménologique appliquée à l’artistique .
La réalité sur terre est une réalité de poids puisque nous sommes soumis à la gravité. Et cependant, pour être présent au monde qui nous entoure, on ne peut évoquer le corps, son poids, le mouvement, sans prendre en compte le mental et l’imaginaire (qui eux n’ont pas de poids).
C’est la mise en mouvement des corps, dans un phénomène de tension entre la légèreté de l’imaginaire et la réalité physique du poids, entre la force musculaire et l’énergie vitale, qui va faire exister des états de corps qui seront la matière de son écriture chorégraphique.
Elle s’inspire d’un certain état des connaissances fournit par la science,  pour déclencher des thèmes d’investigation dans son travail artistique et elle s’appuie sur des laboratoires d’expérimentations en immersion, pour faire naître la matière des ses spectacles ou installations.

Les commentaires sont fermés.