Trajectoire Fluide

Création 2002, Parc de la Villette Paris

english

Distribution :
Chorégraphie : Kitsou Dubois
Scènimage : Eric Duranteau
Musique : Alain Bellaïche
Scénographie : Goury
Lumière : Patrice Besombes et Anne Burgeot
Avec : Chloé Ban, Mathurin Bolze, Magali Caillet, Manu Debuck, Jörg Müller  et Laura de Nercy.

Trajectoire fluide est une œuvre pluridisciplinaire qui associe la danse, l’acrobatie et le jonglage, l’image, la musique et les arts plastiques.

Tous ces éléments sont repris pour une seule quête : proposer des tentatives de réponses aux questions que soulève l’expérience exceptionnelle du corps en apesanteur.
« Trajectoire fluide » présente des tableaux qui sont chacun des matières brutes revisitées à partir de notre expérience du mouvement en apesanteur. Ces tableaux évoluent et sont de véritables laboratoires de recherche et espaces d’expérimentation.

Trajectoire fluide interroge la forme du spectacle et s’adapte à différents lieux scéniques, lieux classiques de représentations comme le plateau du théâtre et autres lieux qui proposent des volumes déjà existants.
La scène est conçue comme un espace de circulation où les corps des interprètes sont confrontés à des densités différentes. L’espace scénique a pour objectif de déplacer la perception du spectateur. Il utilise l’image, le trampoline, les objets, la musique et les interprètes.
La grande image est très présente : Le trampoline s’intègre dans l’image projetée sur le cyclo de fond de scène, d’autres écrans de dimensions et de matières différentes font circuler l’image. Les objets et les mobiles proposent des espaces à la fois aléatoires et cohérents. Qui tient qui ? l’objet, le milieu ou les corps ? Des élastiques rouges, qui sillonnent l’espace tout en soutenant les danseurs, s’insèrent dans l’image et créent des lignes de tensions, liens symboliques entre les espaces internes des corps des danseurs et l’espace environnant.

Les corps des danseurs, soumis à différentes densités, exploitent d’autres manières d’être au monde, liées aux modifications perceptives de leur propres poids. Leurs mouvements viennent perturber nos repères : le haut/le bas, la verticale/ l’horizontal, le poids/l’absence de poids, pour influer sur la perception que l’on a de notre espace interne, et par là même, de notre environnement.

Le spectacle a été présenté

A la Grande Halle de la Villette à Paris en 2002 et au Centre Culturel Aragon de Temblay en France.

© Photos Quentin Bertoux

Trajectoire fluide – Kitsou Dubois
Chorégraphie : Kitsou Dubois
Scènimage : Eric Duranteau
Musique : Alain Bellaïche
Scénographie : Goury
Lumière : Patrice Besombes et Anne Burgeot
With : Chloé Ban, Mathurin Bolze, Magali Caillet, Manu Debuck, Jörg Müller  et Laura de Nercy.

Artistic Description

This is a multidisciplinary work combining dance, acrobatics, juggling, images, music and visual arts.

“Fluid Trajectory” uses all these elements for a single purpose: to propose tentative answers to the questions raised by the unique experience of weightlessness.

“Fluid Trajectory” presents pictures which are all raw material reworked on the basis of our experience of movement in weightlessness. These ‘tableaux’ evolve and are true laboratories of research and experimentation.

“Fluid Trajectory” questions the form of stage art and adapts to different venues: conventional theatre stages and other places with volumes already in place.

The stage is designed as a space for motion where the performers’ bodies are faced with differing densities. The function of the stage setting is to alter the spectator’s perception. It uses images, trampolines, objects, music and performers.

The great image is definitely present: the trampoline blends into the image projected onto the background cyclorama, other screens and materials make the image move. Objects and mobiles create spaces that are random, but consistent. Who or what is holding whom or what? The object, the environment or the bodies? Red elastic ropes criss-cross through space and -- while supporting the dancers -- penetrate the image and create lines of tension, symbolic links between the inner space of the dancers’ bodies and the space surrounding them.

Whereabouts of Work

« Trajectoire fluide » was presented at the Centre Culturel Aragon de Temblay, France and at the Grande Halle de la Villette in Paris


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>