Kitsou Dubois

Chorégraphe et chercheuse en danse
Directrice artistique de la cie Ki Productions

english

La compagnie Ki Productions est implantée de longue date en Ile-de-France. Des plateaux de l’Onde à ceux de Tremblay en France et de l’Agora d’Evry, des écoles de Saint-Ouen au Lycée de Marly-le-Roi. En 2017, la compagnie a réalisé plus de 50 représentations de ses spectacles, dont 15 en Ile-de-France, pour presque 15 000 spectateurs. Attentive à la transmission de sa pratique particulière d’une danse à la croisée des disciplines (et influencée par l’apesanteur), la compagnie a mis en œuvre des formations, des ateliers et des cours. Ils sont donnés par une équipe de cinq artistes (acrobates, vidéastes, danseuses) dont Kitsou. En 17/19 ces actions artistiques ont touché plus de 1700 personnes pour plus de 600 heures d’EAC. Kitsou Dubois enseigne régulièrement au Conservatoire de Cergy Pontoise  pour  des patients handicapés mentaux de l’hôpital de Pontoise.

L’objectif de la compagnie est d’être à la fois autonome et ancrée dans plusieurs réseaux artistiques liés à la danse, au cirque, aux arts plastiques et numériques, ainsi qu’à la science. Kitsou Dubois a une pratique pérenne de la vidéo (captation, projections et 3D/relief) et de la recherche sonore avec des compositeurs et des techniques innovantes. La compagnie associe son travail de création à celui de la recherche avec les sciences et les nouvelles technologies (art spatial, recherche scientifique, environnements virtuels, recherche en sciences humaines, écoles de cinéma et de prise de vue). Elle intègre ses dispositifs interdisciplinaires à travers des « in situ » dans des musées (Centre Pompidou Metz, Château de Rivoli), des Abbayes (Abbaye de Noirlac, collège des Bernardins) et des festivals (Nuit Blanche au CNES, et à la Piscine des Amiraux, Automne en Normandie, festival Sidération Observatoire de l’Espace du CNES..). Kitsou Dubois en tant que directrice artistique participe à l’élaboration des moyens de production qui permettent la création, la recherche, la diffusion et la transmission de son répertoire. Elle est invitée régulièrement à participer à des conférences sur des questions d’art et science.

Très attachée à l’Ile-de-France, Ki Productions est mobile, pluridisciplinaire et profondément humaniste. La compagnie diffuse aussi ses projets d’installation et d’exposition en Europe et dans le monde, de Singapour à Riverside aux Etats-Unis, du Nouveau-Mexique à Varsovie (Centre des Sciences Copernic). La Compagnie Ki productions est soutenue par le Conseil Régional d’Île-de-France et accompagnée en administration, production et diffusion par La Magnanerie, bureau pluridisciplinaire basé à Paris. Ella a bénéficié du soutien de l’Institut Français lors de France Danse en Italie au Festival Teatro a Corte de Turin, et de la fondation BNP Paribas pendant six années.


Kitsou Dubois
choreographer and dance researcher
artistic director of Ki Productions

As part of her partnerships with scientists and researchers, Kitsou Dubois has been on parabolic flights – the only way to experience zero gravity while staying “on Earth”, whereby a plane goes up to a high altitude, turns off the ignition and comes down in free fall. The body is rendered weightless for 20 seconds, and then crashes back onto the plane floor. These flights recreate the zero-gravity living conditions of astronauts in orbital stations.

In 1990, Kitsou Dubois went on a parabolic flight organised by the CNES (National Centre for Space Studies), which allowed her to experience a few seconds of zero gravity. From this original experience, she has developed projects based on the body faced with states of altered gravity: she has worked on the bodies of dancers in the water, of acrobats on circus apparatuses, and of astronauts in the plane. She now examines through her productions how movement is born, the ambiguity of the body’s limits, and the moment of appearance.

“When you’re weightless, your body expands in space to such an extent that you lose all sense of your limits. Movement becomes more infinite and flowing than anything you may have imagined.  It is pure grace – a real inner adventure. Paradoxically, you also experience absolute vacuum, which can be creepy. You are weightless, but you are also deconstructed. Gravity is fundamental to man, as it masks all other forces. Consequently, in order not to lose yourself, you have to find your centre, and recreate limits.” (Kitsou Dubois, chorégraphe de l’apesanteur, article by Rosita Boisseau published in Le Monde on 1st Septembre 2004).

Her choreography creates new states of the body, which blur the limits between heavy and light, dancers and acrobats, live bodies and projected bodies. Visuals are both the witness and memory of the weightless body, and a privileged partner that offers other densities to the body. They also help to open up the stage onto other spaces.

Kitsou Dubois creates dreamlike plays, which distort the audience’s perception. Movements alternate between disorientation and anchorage. The bodies of the performers and the bodies of the spectators are linked in a common disorientation.

During this artistic’ course, the company has developed expertises and original propositions to meet various audiences (workshop in water, nights “come back flights”, meetings between artists and scientifics…)