Biographie

Kitsou Dubois chorégrapheKITSOU DUBOIS
Chorégraphe et chercheuse en danse

Formée à la danse contemporaine (techniques Hawkins et Cunningham), à la composition (Yano) et à l’analyse du mouvement (O. Rouquet), Kitsou Dubois participe au mouvement de la nouvelle danse.

Son travail autour du corps en apesanteur emmène ses chorégraphies hors des plateaux : des carlingues des avions aux bassins des piscines en passant par les façades des usines. Dépassant les limites du corps, elle invite les artistes de l’univers du nouveau cirque ou les innovateurs expérimentant art & science, à explorer l’envol à ses côtés. Pour transmettre de la façon la plus juste les expériences qu’elle mène avec danseurs, circassiens et chercheurs, elle travaille à la création de spectacles au plateau, d’installations visuelles et immersives, de créations in-situ et d’images vidéo.

Sur l’invitation du Théâtre de la Cité Internationale, Kitsou Dubois a créé en juillet 2012 un spectacle avec Fantazio « L’Eté en Apesanteur » – Festival Paris Quartier d’Eté. Après le spectacle de cirque « En Suspens » (La Brèche) et la création du duo « Sous le Vertige » en 2011 (Manège de Reims), Kitsou Dubois réalise des laboratoires pour sa future création pluridisciplinaire en 2014 (notamment à l’Académie Fratellini). Depuis avril 2012 elle est en résidence tous les mois à Salon-de-Provence pour Marseille Provence 2013 Capitale Européenne de la Culture. Elle collabore avec les Equipes de Présentation de l’Armée de l’Air (Patrouille de France) dans le cadre des Ateliers de l’Euroméditerranée pour chorégraphier des Séries aériennes en mai 2013.

PARCOURS

En 1989, elle obtient la Villa Médicis hors les murs pour son séjour à la NASA à Houston aux Etats-Unis. A partir de 1991, elle collabore avec le Centre National d’Études Spatiales (CNES) sur différents programmes (entraînement des astronautes à partir des techniques de danse, étude du mouvement en apesanteur, projets artistiques…). Elle participe depuis à de nombreux vols paraboliques. En 1999, elle soutient sa thèse en « Esthétique, Sciences et Technologies des Arts » sur l’Application des techniques de danse au vol en apesanteur, une danseuse en apesanteur à l’Université de Paris VIII. Elle sera ensuite en résidence Arts et Sciences à l’Imperial College de Londres durant deux ans.

Depuis, elle poursuit ses relations avec les milieux scientifiques, universitaires et spatiaux. Pour attraction plurielles, elle s’est associée avec le Laboratoire CALHISTE et le chercheur Nicolas Lissarague pour expérimenter la décomposition de l’image. Avant cela, c’est avec la prestigieuse formation de l’Equipe de Voltige de l’Armée de l’Air que Kitsou Dubois a peaufiné pendant une résidence d’un an un duo d’avions, inédit au monde. Ce spectacle aérien « Du Haut Vol » a été présenté plusieurs fois en France, notamment lors de la Fête nationale à Marseille, réunissant plus de 300 000 spectateurs. De longue date, Kitsou Dubois est chargée de cours à L’université Denis Diderot Paris 7 et a mené plusieurs projets avec l’ESA (Agence Spatiale Européenne) et le CNES. L’Observatoire de l’Espace du CNES est devenu un de ses partenaires fidèles. Elle peut ainsi régulièrement expérimenter la micro-gravité au cours de vols paraboliques avec son équipe de danseurs et d’acrobates. Toutes ces expériences sont filmées et fondent la matière artistique de ses différents projets (« Traversées », « L’Espace d’un instant », « Analogies », « Trajectoires fluides »).

ARTS ET SCIENCES

En 2006, elle crée une installation vidéo « Inversion1 », qu’elle présente dans les locaux du CNES lors de la Nuit Blanche à Paris. Son dernier vol parabolique (le dix-neuvième) a eu lieu en mars 2009 à bord de l’Airbus A300-ZERO-G. Il lui a permis pour la première fois d’embarquer des caméras pour filmer en 3D/relief. Ces images inédites font partie de « Perspectives : le temps de voir ». Ce prototype pour un parcours vidéo est associé à une performance dansée, en partenariat avec le Centre Chorégraphique National de Montpellier, Kawenga et Connaisciences. Il a donné lieu à une exposition. Le public a pu la découvrir en novembre 2011 au festival Art Outsider de la Maison Européenne de la photographie. Elle est présentée durant la saison 2012-2013 à Valence, Riverside (Etats-Unis), Velizy-Villacoublay et Creil. Kitsou Dubois a eu l’occasion de présenter d’autres formes art-science tout au long de l’année lors du festival  « Ouf d’Astro » (Vaulx-en-Velin) ou de « Sidération » (au CNES à Paris) en 2012. La vidéo artistique « A World without gravity » a été présentée aux États-Unis et au Canada depuis 2012. D’autres travaux vidéos issus des laboratoires sont présentés par exemple en extérieur ou in-situ, comme à l’espace Air du Futuroscope ou bien durant Nuit Blanche 2014 à Paris – Piscine des Amiraux.

DANSE & CIRQUE

Kitsou Dubois, explore le corps augmenté, dilaté, qui déplace ses limites et vit l’altération du poids. Elle immerge les interprètes dans des milieux où la gravité est altérée: dans l’eau, en vols, ou dans des dispositifs de réalité virtuelle : environnements sonores, capteurs sensoriels. Ce travail se traduit en spectacles, installations vidéo, création in situ et films documentaires. La problématique spatiale et acrobatique des circassiens entre en écho avec ses expérimentations. Elle met ainsi en piste de nombreux numéros de cirque et a créé une dizaine de spectacles mêlant danse et cirque. Elle collabore notamment depuis plusieurs années avec les apprentis de l’Académie Fratellini et mène régulièrement des formations au sein de l’école, mais aussi au Centre National des Arts du Cirque de Chalon-en-Champagne (en partenariat avec le Centre National de la Danse), à l’Université Paris 7 et à la Briqueterie, CDC du Val de Marne.

1-bio

Les spectacles « Traversées » (2010) et « L’Espace d’un Instant »(2006) ont été créés au Manège de Reims, Scène Nationale, puis présentés dans différents lieux comme Les Hivernales, l’Hexagone, Scène Nationale de Meylan,  l’Espace 1789 de Saint-Ouen, la Scène Nationale de Sénart, le Théâtre de Vanves, La Brèche de Cherbourg, le Carré à Saint Médard en Jalles etc. Le duo danse et cirque «Sous le vertige» a été présenté au Manège de Reims les 10 et 11 mars 2011 puis à CIRCA, à Auch. Le spectacle est en diffusion pour la saison 2012-2013. En 2014, elle prolonge son lien avec le cirque en invitant les danseuses et acrobates Jeanne Ragu et Pauline Barboux dans un duo pour «Attractions plurielles». Elle poursuit cette collaboration avec les deux artistes en 2015-2016 pour sa première création jeune public «R+O».

A l’initiative de l’Académie Fratellini, Kitsou Dubois met en piste un duo et deux solos de cirque : « A contrepoids » (2007), « Le Temps debout » (2008) et « l’Echappée » (2010) dans le cadre des « Actes seconds » et des « Mises à feu ». Elle souhaite réunir ces 3 formes dans un spectacle : « En suspens ». En 2015, elle met en piste une apprentie de l’Académie dans le cadre de Processus Cirque, laboratoire de recherche, en partenariat avec l’ENS Louis Lumière.

En juillet-août 2009, à la demande de  Pascale Henrot, elle assure la direction artistique du festival « Autres pistes » (Cirque à la cité) du Théâtre de la Cité internationale. Une nouvelle carte blanche lui a été confiée en 2012 pour créer avec Fantazio « L’Eté en Apesanteur ». Spectacle comme un cabaret contemporain, il réunit cirque, danse, musique et vidéo.

CREATIONS IN-SITU

Kitsou Dubois  répond à plusieurs commandes, création in-situ pour investir des lieux insolites comme la piscine de Bagnolet, soirée « Entre deux eaux » (2006 Paris Quartier d’Eté), « D’un univers à l’autre » Château de la Chapelle Gauthier (2007 Mémoires vives Act’Art 77), « Vertiges des lieux » l’Abbaye de Noirlac (2009 pour le Festival Excentrique en région Centre) et « Passages » pour le Festival Automne en Normandie (30 octobre 2010 La veillée). Elle a été conviée à investir les espaces du Château de Rivoli à Turin dans le cadre de « Teatro a Corte » en juillet 2011 avec « Apparizione/Incarnazione ». En 2012-2013 la Ville du Prés-Saint-Gervais (93) l’a invitée à réaliser une résidence à l’échelle de la ville. Une exposition, un atelier, une conférence et une création inédite dans l’espace public sont proposés aux habitants.

Interview de Kitsou Dubois, Crumble France Inter avec Alex Taylor 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

© Photo portrait Diane Delehaye © Photo duo Fabrice Malzieu

Les commentaires sont fermés.