L'Espace d'un instant
 

CRÉATION 2006

L’Espace d’un Instant interroge le moment de l'apparition du mouvement, celui du déséquilibre, de l'absence de poids, à l'aide de capteurs de flexion placés sur le corps des interprètes (aux articulations des coudes et des genoux). Ainsi nous avons expérimenté la distorsion entre le mouvement et le son. Puis la distorsion entre le corps pesant et le corps sans poids en projetant sur tout le plateau, les images des corps détourés des interprètes en apesanteur ou dans l'eau.

La forme de cette pièce est un parcours en trois étapes pour voir, écouter et sentir, où le corps agit comme un prolongement des sens et participe à la perception.

Le spectateur est plongé tour à tour dans une matière sonore, puis visuelle. Il vit un solo de Laura de Nercy au plus près du corps de la danseuse. Il est ensuite convié jusqu’au plateau où la trapéziste Chloé Moglia initie un dialogue avec la danseuse Francesca Bonato. Chacune évolue d’abord dans son espace de prédilection, avant d’apprivoiser petit à petit l’espace de l’autre, et rendre ainsi la rencontre possible.

L'espace du plateau est entièrement blanc: aussi bien le sol que les contours de la scène. Tout est potentiellement surface de projection. Des lignes verticales (deux mâts chinois) et horizontales (trois trapèzes) matérialisent la profondeur du plateau. Les vidéos détourées des corps en vols se déplacent et s'inscrivent sur toutes les surfaces du plateau sans cadre apparent. 

Les deux interprètes sont immergées dans une nappe sonore conçue à partir de la technique de la synthèse granulaire. Le son est étiré, le temps est comme suspendu. La circulation de ce son sur le plateau est comme un écho à celle du mouvement dans le corps en suspension des danseuses. A d’autres instants, c’est avec l’image que les interprètes dialoguent, comme dans un duo avec un double, un autre corps immergé dans un autre environnement.

Le travail chorégraphique s’attache à la matière : matière des corps face à la matière des supports, matière des corps dans l’air, dans l’eau, sur scène et sur écran. Les corps des interprètes évoluent en alternant contact et rupture grâce aux agrès de cirque (mât chinois, trapèze).

1-espace.jpeg

ÉQUIPE ARTISTIQUE ET TECHNIQUE

Conception et chorégraphie : Kitsou Dubois 

Interprètes : Francesca Bonato, Chloé Moglia, Laura de Nercy

Création sonore et conception informatique : Martin Wheeler 

Lumières et projections : Sylvie  Garot

Conception informatique images:  Adrien Mondot, Benjamin Furbacco

Technique capteurs :  Armando Menicacci 

Costumes : Agnès Marillier 

Régie son et capteurs:  Benjamin Furbacco 

Régie générale:  Sylvain Giraudeau 

Bureau de Production : Et Bientôt Albane Ahrens et Laure Guazzoni

Production déléguée Ki Productions

Coproduction Le Manège de Reims, Scène nationale, Arcadi (Action régionale pour la création artistique et la diffusion en Ile-de-France)

 

Avec l’aide du Ministère de la Culture et la Communication/DICREAM, du Conseil Régional d’Ile de France, de l’ADAMI et de la Eeg-Cowles Foundation Avec le soutien du Parc de la Villette Avec le concours de l’Académie Fratellini et de la société Mac Guff

 

La fondation BNP Paribas accompagne les projets de Ki Productions. La compagnie Ki Productions est soutenue par la Région Ile-de-France et le Conseil Général de Seine-Saint-Denis. Remerciements à Virginie Frémaux pour sa reprise de rôle.