kitsou_mep-2.jpeg

Gravité Zéro
 

CRÉATION 1994

La liberté apparente du mouvement suspendu dans les airs, l’évasion du corps dans cette transgression du poids abolissent cette peur de la chute inscrite dans l’incurable mémoire du corps. Le rêve de vol devient réalité !

Avec  » Gravité zéro « , un espace poétique est né, pour transmettre au spectateur les émotions liées au vol. L’image vidéo est présente, discrètement. Elle est à la fois la trace et la mémoire de notre rêve réalisé.


La première partie du spectacle repose sur les phénomènes de déséquilibre, pour faire percevoir la fragilité de notre verticalité sur terre. Les références au bas et haut sont brouillés par l’utilisation d’un plan incliné, certains danseurs apparaissent tête en bas…


Dans la deuxième partie, nous utilisons l’effet miroir, associé à une gestuelle issue de la gravité zéro : la fluidité des mouvements, où l’on perçoit difficilement les points d’appuis, les mouvements continus, pas de sensation de chute ni d’arrêt brusque. …..Les danseurs glissent et dansent sur le sol et les spectateurs les voient volant dans l’espace !

» Gravité zéro  » est un spectacle de danse, avec une présence discrète de projection vidéo. Des objets de déséquilibres (bascules de différentes tailles) sont présents sur la scène, un plan incliné et un dispositif de miroirs inclinés en fond de scène à 45° couvrent la largeur de la scène. Un système de paravent cache les danseurs des spectateurs, si bien que ceux-ci ne voient les danseurs qu’à travers le miroir.

1-bio.jpeg

ÉQUIPE ARTISTIQUE ET TECHNIQUE

Chorégraphie : Kitsou Dubois
Scénographie : Goury
Musique : Henry Torgue
Lumière : Ghislaine Gonzales
Images vidéo : Jérôme de Missolz
Avec : Lila Greene, Fabrice Guillot, Vincent Kuentz, Alvaro Morell

Production déléguée : Ki Productions
La compagnie est subventionnée pour une résidence à Bagnolet à l’initiative du Conseil Général de Seine Saint Denis avec la participation de la ville de Bagnolet et le soutien de la DRAC Ile de France.